> CRIM

CENTRE DE RECHERCHE INFORMATIQUE DE MONTRÉAL

« Le CRIM est l’un des initiateurs de la culture de collaboration. Partager l’information et faire collaborer les chercheurs avec les entreprises accélère le développement des technologies et des connaissances".

- Françoys Labonté, président-directeur général, CRIM

Un peu d’histoire
Nous sommes en 1985 : la recherche scientifique est la chasse gardée des institutions de recherche qui travaillent en silos. Un groupe d’universitaires et d’entrepreneurs croient qu’en faisant le pont entre les universités et les entreprises, le Québec deviendra une économie compétitive et innovante. Le Centre de recherche informatique de Montréal voit le jour, un lieu où les professionnels de plusieurs disciplines peuvent se retrouver et se pencher sur des problématiques scientifiques. Pour accélérer le partage des travaux et ressources en intelligence artificielle (IA), le CRIM met sur pied en 1989 l’un des tout premiers réseaux informatiques : le Réseau interordinateurs scientifiques québécois (RISQ) connectant les universités, les centres de recherche et les centres de calcul. Dans les années 90, ce réseau s’est étendu pour inclure les entreprises de tous les secteurs.

C’est ainsi que le CRIM a assis les fondations de notre écosystème en intelligence artificielle tel que nous le connaissons aujourd’hu.

L’IA en mode multidisciplinaire : l’avantage différentiel du CRIM
Au CRIM, nous retrouvons une masse critique d’experts multidisciplinaires qui maitrisent les composantes de l’intelligence artificielle pour traiter tous types de données : parole, audio, texte, images, vidéo, données structurées.

Travailler en mode multidisciplinaire mène souvent à des solutions d’IA innovantes à portée internationale. En voici quelques-unes :

• Le sous-titrage combinant reconnaissance de la parole et du texte : le projet d’origine remonte à 2001, où Locus Dialogue, Groupe TVA et le CRIM se sont mis ensemble pour développer une technologie de soustitrage en direct de qualité visant les personnes malentendantes. C’est ainsi qu’en 2005, les amateurs de sports vivant avec une déficience auditive ont pu bénéficier du sous-titrage des matchs de hockey en direct présentés par le Réseau des Sports (RDS). Après une dizaine d’années de résultats concluants avec plus de 15 000 heures de contenu soustitré en direct par an, SOVO Technologies voit le jour – une entreprise CRIM issue de l’essaimage – et poursuit sa croissance sur la scène internationale.
• Le développement d’un tutoriel intelligent pour le tri des appels aux urgences, d’outils de reconnaissance d’expressions faciales associées au stress chez les premiers répondants et d’un outil de prédiction du temps de réponse aux alertes pour le Service de sécurité incendie de Montréal (projet lauréat d’un OCTAS en 2019).
• La préservation du patrimoine : en 2018, le CRIM et ses partenaires, le Conseil national de recherches Canada, le Centre Pirurvik et RadioCanada ont uni leurs forces pour la revitalisation et la préservation des langues autochtones avec l’apport des technologies textuelles et de la parole.
• La création d’un algorithme de détection d’objets urbains pour l’entreprise Jakarto, développé en combinant l’expertise en analyse d’image et la science des données.
• Le développement d’applications qui permettent le suivi des glaces et l’estimation de la biomasse forestière, ainsi que l’utilisation des techniques d’apprentissage automatique pour inférer les textures de sol et optimiser l’utilisation des engrais.

Les entreprises et le CRIM : un partenariat solide
Au fil des années, des milliers d’entreprises québécoises ont pu bénéficier de l’approche collaborative du CRIM menant à un transfert de connaissances et de technologies à haute valeur ajoutée. À ses clients et sa communauté, il porte le message : pour que l’intelligence artificielle fonctionne, il faut une expertise algorithmique, mais aussi logicielle et autour des données.

Aujourd’hui, le CRIM est fier d’avoir pu développer des solutions IA dans une variété de secteurs : l’automobile, les assurances, le divertissement, l’environnement, la santé, etc.

Sur 30 ans, bon nombre de reconnaissances de l’industrie furent attribuées aux entreprises ayant eu recours à l’expertise IA du CRIM.

• 1993 l’OCTAS de l’intelligence artificielle pour la solution Pitchexpert ; l’une des 16 meilleures applications d’intelligence artificielle au monde par l’American Association of Artificial Intelligence (AAAI).
• 2019 l’OCTAS de la Ville et organisme public pour l’application de modèles prédictifs aux opérations au Service de sécurité incendie de Montréal (SIM)
• 2020 le prix Partenariat – Coup de cœur du public de l’ADRIQ pour le système IA de recommandation de plat de UEAT

Des hommes et des femmes de haut calibre Le CRIM a gagné le respect de ses pairs et de l’écosystème québécois par la qualité de ses chercheurs et de ses professionnels et son ouverture sur le monde. De nombreux hommes et femmes sont venus développer leur savoir et leurs compétences en IA au CRIM pour devenir par la suite des professionnels établis, des gestionnaires respectés, des chercheurs de renom à l’échelle internationale, des entrepreneurs concurrençant les grands joueurs, et même le directeur général de l’École de technologie supérieure.

En plus d’une soixantaine d’employés, le CRIM accueille des étudiants qui travaillent avec nos experts pour approfondir leurs acquis universitaires, des stagiaires provenant d’universités prestigieuses du monde entier.

Des plateformes d’IA pour tous
Mises à la disposition des scientifiques, les plateformes, les outils et les algorithmes d’IA développés par le CRIM permettent d’accélérer les découvertes. Citons VESTA pour la création d’annotations complexes de fichiers audio et vidéo dans le domaine des sciences sociales ; PACTE, une plateforme web bilingue d’annotation collaborative de contenu textuel, qui réduit le temps d’annotation tout en facilitant l’analyse des données ; ou encore l’outil Big Data PAVICS et le portail DonneesClimatiques.ca pour les décideurs de la société.

Les compétitions et les conférences internationales
Le CRIM se distingue dans la communauté scientifique au travers de nombreuses compétitions internationales où il se classe régulièrement parmi les premiers. Citons la compétition TRECVID du National Institute of Standards and Technology, en 2009, sur la détection de copies vidéo et les nombreuses compétitions subséquentes. Elles permettent aux chercheurs de pousser les limites des technologies et d’apprendre collectivement en mode accéléré.

Depuis 2000, il se distingue aussi par un répertoire de plus de 500 publications scientifiques dont une majorité porte sur l’IA.

En plus de ses publications, le CRIM organise et soutient des conférences d’envergure. On se rappellera de la Boule de cristal et ses nombreux invités prestigieux dont le cofondateur de Apple, Steve Wozniak, en 2007 ; ou encore de la 9e Journée francophone pour l’intelligence artificielle et le système multi-agents en 2001 ; sans oublier la plus prestigieuse conférence internationale dans le domaine de l’intelligence artificielle en 1995, la International Joint Conference on Artificial Intelligence ; et le 6e Symposium sur l’IA dès ses premières années.

Le CRIM est également une organisation citoyenne qui a à cœur le futur de la planète.
En 2008, lors de la 5e édition de la Boule de cristal, on abordait les enjeux environnementaux avec pour invité nul autre que l’environnementaliste David Suzuki. Les années suivantes étaient emblématiques de cette rencontre car les projets environnementaux s’enchaînèrent et les experts du CRIM commencèrent à contribuer à la normalisation des standards mondiaux des données géospatiales.

L’écosystème québécois continue de témoigner sa confiance au CRIM, l’une des institutions les plus pérennes du Québec. Leader en intelligence artificielle, il offre une vue des technologies de demain. Dans le contexte post-pandémique, son rôle sera clé pour relancer l’innovation et l’économie.

Le saviez-vous ? Le CRIM fut la première organisation à venir s’installer dans le quartier de l’IA en 2010, connu aujourd’hui sous le nom de Mile-Ex, un hub d’innovation aux nombreux partenaires.

CRIM

crim.ca
405, avenue Ogilvy, bureau 101, Montréal, QC, H3N 1M3
Canada

Submit your Innovation Story

Join and network with a global community of innovators  by sharing your success story with the world.