Bruyère

Focusing on providing care that promotes independence

Bruyère is a multi-site academic healthcare organization that is maximizing quality of life and helping people stay and return home. They deliver a wide variety of services in aging and rehabilitation, medically complex, palliative, residential, and primary care. Their research leads to constant innovation in the services they provide with a focus on providing care that promotes independence. This work is enhanced by the Bruyère Foundation that shares Bruyère’s story and raises funds with the support of the generous community.

The world’s population is growing older. People are living longer, birth rates have lowered, and the baby boomer generation, which represents a unique population spike, is moving into its senior years. In a country like Canada, demographic shifts of this magnitude are having and will continue to have considerable impacts on the public health system. While many view this as a challenge, Bruyère is focused on the considerable opportunity to innovate in the delivery of care and further world-class research on aging to address these pressures.

Bruyère is unique. Not only is it one of Canada’s top research hospitals, offering an array of clinical services and long-term care, but it is also an affordable housing provider, giving it distinct insights into the home-care needs of older adults. As such, whether in the lab, hospital, or at home, Bruyère is changing the way Canadians think about aging. For example:

  • Bruyère’s on-site smart apartment* is a living lab where innovations are tested with the explicit intention of enabling older adults to live safely and independently while mitigating risks, such as falls and wandering. Wandering is a common symptom for people living with dementia and places incredible strain on their caregivers. This is why scientists at the smart apartment are researching wandering detection and diversion technology through the development of sensors that can alert caregivers to wandering behavior. This technology, in addition to many other innovations happening at Bruyère, will keep people with dementia safe and provide peace of mind for their caregivers.
  • The hospital hosts an assistive technology program leveraging SensAct, an open-source, low-cost microcontroller that can receive input from touch and gestures to relay information back to a patient’s smartphone or computer. For example, one patient who came to Bruyère with an illness that had left them unable to speak or move their arms was able to communicate again through gestures with a custom-made, single button-based, text-to-speech writer.
  • Bruyère is also making rehabilitation more accessible by testing the use of non-immersive virtual reality (VR) to motivate patients to do more exercise in the home. Home-based VR removes common barriers for older adults to participate in rehabilitation and exercise, such as a lack of transportation, prohibitive costs, or bad weather. This simple innovation helps improve health outcomes and keeps older adults active. With huge potential to scale, Bruyère is now partnering with a number of sites to deliver VR rehabilitation in assisted living residences, rehabilitation hospitals, and in the homes of Canadians in British Columbia, Northern Ontario, and New Brunswick.

Bruyère also recognizes that it cannot successfully support a healthy and independent aging population alone. From the applications used in their wandering-detection system to assistive technology in the hospital or VR in the home, Bruyère knows the value of working with industry that are willing to collaborate, iterate, and design products for the largest growing demographic of our time: older adults.

In 2019, Trillium Health Partners, in partnership with Bruyère and a number of healthcare organizations across Canada, founded the CAN Health Network. Funded by the Government of Canada, the Network is dedicated to helping local health-technology companies pilot and scale their innovations across the Canadian health system. Bruyère is the only partner in this collaborative exclusively dedicated to supporting the nation’s aging population.

One of the technology companies that Bruyère is piloting through the Network is SHOEBOX, an innovation focused on identifying hearing loss through automated cloud-based application. As of 2019, three quarters of older adults in Canada have hearing loss and did not know it. Hearing loss both increases risk of falls and speeds up age-related cognitive decline.

Thanks to Bruyère’s participation in the CAN Health Network, SHOEBOX will be available in Bruyère care settings, and can be made available to partners within the Network, increasing access to hearing testing so that more patients are aware of hearing loss and can access supports. Through innovating and researching, as well as collaborating with industry, Bruyère is solving real-world problems and ensuring Canada’s aging population is healthy, independent, and living their best lives. This is what Canada’s older population is asking for and this is what Canada’s health system needs.

*The AGE-WELL SAM 3 (Sensors and Analytics for Monitoring Mobility and Memory) National Innovation Hub is a collaboration between Bruyère, Carleton University, and AGE-WELL NCE

Bruyère est un organisme de soins de santé universitaire comprenant plusieurs campus, qui maximise la qualité de vie de ses usagers et les aide à retourner vivre à la maison et à y rester. On y offre un vaste éventail de services dans les domaines du vieillissement, de la réadaptation, des soins médicaux complexes, des soins palliatifs, des soins primaires et en milieu
résidentiel. Ses travaux de recherche mènent à une innovation constante qui profite aux services que l’organisme offre et dont l’accent est mis sur la prestation de soins visant le regain de l’autonomie. Ce travail est mis en valeur par la Fondation Bruyère, qui fait connaître notre histoire et recueille des fonds grâce au soutien de nos généreux concitoyens.

La population mondiale vieillit. Les gens vivent plus vieux, le taux de natalité diminue et les bébé-boumeurs, issus d’une poussée démographique historique, avancent vers le troisième âge. Dans un pays comme le Canada, les changements démographiques de cette ampleur ont eu et ont toujours des répercussions considérables sur le système de la santé. Bien que pour plusieurs il s’agit d’un défi à surmonter, Bruyère entend répondre à ces pressions en mettant plutôt l’accent sur les possibilités inestimables d’innovation dans la prestation des soins et sur la recherche de calibre mondial sur le vieillissement.

Bruyère est unique. Non seulement est-il l’un des meilleurs hôpitaux de recherche du Canada qui offre une panoplie de services cliniques et de soins de longue durée, mais il propose aussi des logements à prix abordable, ce qui le met dans une excellente position pour bien comprendre les besoins en soins à domicile des aînés. Ainsi, que ce soit en laboratoire, à l’hôpital ou à la maison, Bruyère change la façon dont les Canadiens perçoivent le vieillissement. Par exemple :

  • L’appartement intelligent* de Bruyère est un laboratoire vivant où les innovations sont mises à l’essai dans le but exprès de permettre aux personnes âgées de vivre de façon sécuritaire et autonome tout en réduisant les risques qu’ils pourraient courir, comme les chutes et l’errance. L’errance s’observe fréquemment chez les personnes atteintes de démence et elle exerce une pression incroyable sur leurs proches aidants. C’est pourquoi les scientifiques qui ont conçu l’appartement intelligent cherchent à détecter l’errance et à mettre au point une technologie de diversion en se servant de capteurs capables d’alerter les proches aidants en cas d’errance. Cette technologie, en plus des nombreuses autres innovations de Bruyère, assurera la sécurité des personnes atteintes de démence et la tranquillité d’esprit de leurs proches aidants.
  • L’hôpital héberge un programme de technologie d’assistance qui exploite SensAct, un microcontrôleur à code source ouvert et à faible coût qui peut recevoir les données obtenues par le toucher et les gestes pour transmettre l’information au téléphone intelligent ou à l’ordinateur du patient. À titre d’exemple, un patient qui était arrivé à Bruyère avec une maladie qui lui avait fait perdre la parole et sa capacité de bouger les bras a pu communiquer de nouveau par des gestes à l’aide d’un rédacteur de synthèse vocale à bouton-poussoir unique, créé sur mesure.
  • Bruyère rend également la réadaptation plus accessible par la mise à l’essai de la réalité virtuelle non immersive pour inciter les patients à faire plus d’exercice à la maison. La réalité virtuelle à domicile élimine les obstacles (manque de transport, coûts prohibitifs, intempéries) qui démotivent les personnes âgées qui voudraient faire de la réadaptation et de l’exercice. Cette simple innovation contribue à améliorer les résultats sur la santé et à garder les personnes âgées actives. Avec un énorme potentiel à l’horizon, Bruyère s’associe désormais à un certain nombre d’établissements pour offrir des services de réadaptation en réalité virtuelle dans les résidences de vie assistée, les hôpitaux de réadaptation et chez les Canadiens qui vivent en Colombie-Britannique, dans le nord de l’Ontario et au Nouveau-Brunswick.

Bruyère reconnaît toutefois qu’il ne peut soutenir à lui seul une population vieillissante en santé et autonome. Qu’il s’agisse des applications utilisées dans son système de détection de l’errance, de la technologie d’assistance à l’hôpital ou de la réalité virtuelle à domicile, Bruyère sait à quel point il est important de travailler avec des entreprises prêtes à collaborer et à concevoir des produits pour le groupe démographique le plus important de la société, les adultes âgés.

En 2019, Trillium Health Partners s’est associé à Bruyère et à un certain nombre d’organismes de soins de santé au Canada pour fonder le Réseau de santé CAN. Financé par le gouvernement du Canada, le Réseau a pour mandat d’aider les entreprises locales de technologies de la santé à mettre à l’essai et à diffuser leurs innovations dans tout le réseau de la santé canadien. Bruyère est le seul partenaire qui se consacre exclusivement au soutien de la population vieillissante du pays.

L’une des entreprises en technologie que Bruyère met à l’essai par l’entremise du Réseau est SHOEBOX, qui se voue à la détection des pertes auditives au moyen d’une application automatisée infonuagique. En 2019, le trois quarts des personnes âgées au Canada étaient malentendantes sans le savoir. La perte auditive augmente le risque de chutes et accélère le déclin cognitif lié à l’âge. Grâce à la participation de Bruyère au Réseau CAN Health, SHOEBOX sera disponible partout à Bruyère et sera disponible aux partenaires du Réseau, ce qui facilitera l’accès aux tests auditifs pour qu’ainsi, plus de patients deviennent conscients de leur perte auditive et puissent recevoir du soutien.

Par ses travaux d’innovation et de recherche, ainsi que par sa collaboration avec le secteur privé, Bruyère trouve des solutions à des problèmes concrets et aide la population canadienne vieillissante à rester en santé, autonome et à vivre la meilleure vie possible. C’est ce que demande la population âgée du Canada et c’est aussi ce dont le système de santé canadien a besoin.

* Le Centre national d’innovation SAM  3 (capteurs et analytique de suivi mobilité-mémoire) d’AGE-WELL est un partenariat entre Bruyère, l’Université Carleton et les réseaux de centres d’excellence AGE-WELL.

Bruyère

www.bruyeredigitalhealth.ca
(613) 562-6262
communications@bruyere.org
43 Bruyère Street, Ottawa, ON K1N 5C8

Submit your Innovation Story

Join and network with a global community of innovators  by sharing your success story with the world.