> Bombardier

Virtualisation globale

Réalité virtuelle, améliorations du monde réel
Si vous regardez le jet emblématique Global 7500 de Bombardier, vous voyez deux moteurs, deux ailes, un empennage et un cockpit. Pour les milliers de personnes qui l’ont conçu et les assemblent, ce sont plus de 35 000 pièces qui constituent l’avion d’affaires le plus sophistiqué jamais construit.

Pouvoir disposer de chaque pièce est un facteur clé d’efficacité – qu’il s’agisse d’assembler un avion, de concevoir et mettre en œuvre une modification, ou d’assurer un service sur le terrain. La réalité virtuelle et augmentée améliorée par l’IA est la plus récente solution pour relever ce défi. Elle a le potentiel de changer radicalement les validations de conception, les processus de réparation et bien plus, alors que l’ère du sans papier frappe à la porte, encore améliorée par la réalité augmentée dans les
tâches quotidiennes.

Tirant parti de l’apprentissage machine pour l’identification des objets, cette technologie pourrait bientôt remplacer les stations de conception 2D, les livres d’inspection et les postes de travail de fabrication et de service. Tout le contenu pertinent sera fourni dans une technologie portable affichant un environnement de réalité augmentée pour le concepteur ou le technicien qui pourra garder les mains libres et les yeux sur la tâche à accomplir sans se référer à un manuel physique. Cette technologie pourrait appeler à agir et même virtuellement « pointer » l’endroit où exécuter la tâche.

Comment y parvenir ? Les chercheurs mettent au point un algorithme permettant de traduire de gros fichiers CATIA en fichiers graphiques plus petits, mais représentatifs. Une fois cette traduction réussie, le monde immersif sera testé virtuellement par une « visite » de validation d’un avion Global 7500. L’équipe entrera ensuite dans un monde virtuel amélioré en matière de capacités de reconnaissance d’objets, de balayage 3D, d’ancrage d’avions réels dans des hangars, suivie de la superposition de données de conception sur des objets physiques réels.

Enfin, pour l’inspection, la réparation et la fabrication, l’environnement de réalité augmentée permettra de comparer sur place le « tel que conçu » et le « tel que construit », et cela, aussi facilement que de mettre une paire de lunettes.

Des Algorithmes Avancés Prédisent La Disponibilité Des Pièces
L’un des plus importants objectifs de l’équipe Service et soutien de Bombardier est d’assurer de solides stocks de pièces détachées à l’échelle de son réseau de centres de service. Nous y arriverons bientôt grâce à des technologies avancées, comme l’intelligence artificielle (IA). Avec l’aide de Scale AI, un consortium d’entités privées, de centres de recherche et d’universités conseillant des entreprises canadiennes et faisant la promotion de l’utilisation de l’IA dans l’industrie, Bombardier se lance dans un nouveau projet de R et D utilisant l’IA pour créer des algorithmes avancés qui étudieront de nouvelles façons d’améliorer son processus de disponibilité des pièces. Ce projet, mené par son équipe Services et soutien aux innovations numériques, vise à suivre plus efficacement l’utilisation des pièces, et leurs tendances, pour assurer la disponibilité de n’importe quelle pièce en tout temps.

Pour garantir l’utilisation des données essentielles sur l’achat et l’entretien des pièces des clients afin d’élaborer les algorithmes les plus précis, Bombardier s’associera à une entreprise de logiciels de suivi de l’entretien des avions. À l’aide de ces données, Bombardier élaborera des algorithmes générés par l’IA plus robustes pour prédire efficacement la demandeb et la disponibilité des pièces. Qu’est-ce qui rend l’IA si dynamique ? En optimisant le processus de collecte d’information, l’IA a une capacité d’analyser et de prédire des tendances bien supérieure à celle d’un humain. Elle pourrait aussi révéler des tendances d’achat de clients que l’équipe de Bombardier ignorait – et notamment prédire les comportements d’achat de pièces pour l’ensemble des avions sur une période précise, et bien plus encore.

Bien que ce soit la première incursion de l’équipe dans l’utilisation de l’IA, les avantages de celle-ci pourraient générer d’autres projets, comme les finesses des processus de distribution des pièces.

Établir la confiance et la fiabilité del’intelligence artificielle
Dans sa poursuite incessante de l’excellence, Bombardier reconnaît que l’horizon est sans limites. Sa détermination inégalée à innover l’a propulsée à l’avant-garde de l’aviation privée. Dans ce monde ultra-concurrentiel, les données et l’innovation à la fine pointe de la technologie donnent naissance à des jets d’affaires de premier plan.

L’apprentissage machine et l’intelligence artificielle (IA) jouent un rôle important dans l’innovation aéronautique. Alors que l’utilisation des technologies d’IA continue d’augmenter, Bombardier et d’autres fabricants apprécient leur privilège de découvrir ses immenses possibilités et avantages. Bien que les systèmes d’IA ne soient pas nouveaux dans l’industrie aéronautique, l’introduction de nouveaux algorithmes pour effectuer des tâches de haut niveau a rendu nécessaire de garantir que ces systèmes sont robustes et certifiables.

Pour établir définitivement la fiabilité des nouveaux développements en matière d’IA et d’apprentissage machine, Bombardier participe à un vaste projet de recherche, DEEL  (DEpendable and Explainable Learning), visant à faire évoluer les technologies d’IA. Le niveau de fiabilité de tout système doit être mesuré et évalué minutieusement, assurant une confidentialité et une confiance totales dans tout le système. DEEL se concentre sur l’identification préventive des vulnérabilités potentielles des systèmes d’IA afin d’y remédier et d’assurer leur certification. À l’avenir, ces avancées et ces certifications consolideront encore davantage l’avenir du modèle d’excellence par conception de Bombardier.

Dans les prochaines années, Bombardier devrait rester prolifique dans ses offres de marché haut-de-gamme. Ses ingénieurs continueront, avec les chercheurs de DEEL, à maximiser les systèmes optimisés pour l’IA afin de compléter et d’améliorer ses produits et services. Thomas Reid, ingénieur principal, Intelligence artificielle au centre d’excellence en IA de Bombardier, parle de l’avenir de cette collaboration : « Que l’on pense à améliorer des produits ou l’efficacité opérationnelle, l’IA a un grand rôle à jouer. »

Submit your Innovation Story

Join and network with a global community of innovators  by sharing your success story with the world.